Faites votre diagnostic en ligne

Des malformations de l’oreille externe

Les microties sont des anomalies congénitales (présentes dès la naissance) du développement de l’oreille externe qui se caractérisent par une absence partielle ou totale du pavillon. Elles concernent environ 15 naissances sur 100 000 en Europe, mais sont plus fréquentes en Asie et en Amérique centrale et du Sud. Le plus souvent, l’anomalie est unilatérale et isolée (sans autre signe), mais elle touche parfois les deux oreilles et peut s’associer à des malformations du visage, la plus fréquente étant l’hypoplasie mandibulaire, dans laquelle une joue est moins développée que l’autre. L’audition est fréquemment atteinte, avec une surdité de transmission liée habituellement à une absence de conduit auditif externe et/ou de tympan et d’osselets. En revanche, le nerf de l’audition est presque toujours intact, et il est possible de mettre en place un appareillage permettant d’amplifier le son, comme une BAHA de 5ème génération qui tient avec un aimant placé sous le cuir chevelu. Pour reconstituer le pavillon, j’utilise soit du cartilage costal que je sculpte minutieusement pour reproduire la forme exacte de l’oreille, soit un implant de polyéthylène poreux (Medpor).

Je traite d’autres types de malformations, ainsi que les lésions dues à des traumatismes (morsures, blessures par armes blanches, brûlures) ou à l’ablation de cancers de la peau touchant l’oreille. L’analyse précise de chaque lésion et des tissus restants sains permet de définir une stratégie de réparation adaptée à chaque patient.

Plus
Les malformations de l'oreille externe (microtie) par le Dr Marchac

Le traitement

Les différents degrés de microtie

Pour établir un diagnostic de la microtie et évaluer la gravité de la malformation, trois degrés de microtie sont distingués :

  • Degré I : Présence d’une malformation mineure du pavillon. La forme de l’oreille est plus plate, mais l’ensemble de sa structure est bien présent. Les conduits auditifs internes ne sont pas touchés, il n’y a donc pas ou peu d’impact sur l’audition
  • Degré II : la déformation de l’oreille est importante : insuffisance de tissus et éléments anatomiques manquants. Les conduits auditifs sont affectés et souvent inexistants, ce qui entraîne une gêne dans la compréhension auditive.
  • Degré III : le plus haut niveau de sévérité de la microtie. Dans ces rares cas, l’oreille est quasi inexistante, il manque de nombreux éléments de sa structure et les conduits auditifs internes sont aussi manquants. Des analyses plus en profondeur permettront d’estimer à quel point ces derniers sont touchés.
Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles

2 votes
Moyenne : 4,50 sur 5
Loading...

Commentaires

Prendre RDV en ligne

Faire votre diagnostic