la chirurgie plastique réparatrice à paris

La chirurgie plastique, à la différence des autres spécialités médicales, ne s’applique ni à un territoire anatomique (le cœur et les vaisseaux pour le cardiologue) ni à une tranche d’âge (pédiatre, gériatre). En réparation ou reconstruction, nous prenons en charge des patients souffrant de malformations de naissance ou des séquelles de traumatismes (accident, brûlure…) ou de maladies (mastectomie, ablation de tumeur) avec des conséquences esthétiques, fonctionnelles, sociales et psychologiques parfois lourdes. La maîtrise de techniques pluridisciplinaires et la capacité à innover sont essentielles pour faire face à des situations souvent complexes et inédites.

Un métier d’innovation

La chirurgie réparatrice est véritablement née pendant la Première Guerre mondiale, lorsqu’en France, en Angleterre ou en Allemagne, les hôpitaux durent faire face à l’afflux d’un grand nombre de soldats défigurés, les « gueules cassées ». Chaque traumatisme était unique et les chirurgiens devaient trouver des solutions pour réparer et reconstruire les tissus abimés ou amputés. Cette complexité et cette exigence d’innovation restent au cœur du métier de chirurgien plasticien.

Dans ma pratique quotidienne, les deux volets, réparation et esthétique, sont indissociables car complémentaires. La reconstruction me donne une aisance technique et une capacité à réfléchir à des problèmes compliqués, des qualités que j’applique à l’esthétique ; l’esthétique pousse au perfectionnisme, à l’obligation d’offrir le meilleur résultat possible au patient, elle exige un sens aigu de l’harmonie qui rejaillit sur les interventions réparatrices. Au sein de mon activité réparatrice, mes domaines d’intérêt sont les malformations complexes et traumatismes du visage (dont les oreilles), la réparation des cancers de la peau et la reconstruction mammaire.

Prendre RDV sur
Prendre RDV sur

« La chirurgie réparatrice forme aux techniques les plus modernes de la chirurgie plastique, elle exige de connaître parfaitement l’anatomie et nous rappelle les valeurs d’humanisme qui fondent l’exercice de la médecine. »

La reconstruction de l’oreille

La reconstruction du pavillon de l’oreille est une discipline un peu à part en chirurgie réparatrice. Elle s’adresse à des patients nés sans pavillon (malformation appelée microtie, qui touche environ une centaine de nouveau-nés par an en France) et à des patients amputés à la suite d’un accident, d’une bagarre ou de l’ablation d’une tumeur localisée sur l’oreille.

Voir reconstruction de l’oreille

Les cancers de la peau

Je traite principalement des carcinomes basocellulaires et épidermoïdes. Pour extraire la lésion en minimisant la cicatrice, la tumeur doit être enlevée avec la plus petite marge possible : grâce à l’examen extemporané (un anatomopathologiste est présent au bloc opératoire et analyse d’emblée la tumeur), je limite la cicatrice et je reconstruis la perte de substance avec précision au cours de la même opération.

Voir les cancers de la peau

Prendre rendez-vous

Mes échanges avec les internautes (4)

  • Avatar

    Breton Jean Pierre

    Publié le 13 mars 2020 Répondre

    Bonjour
    Y a t il en France une équipe médicale qui s’occupe de reconstruction de l’oreille pour des enfants de 5 ans’ atresié, tympanoplastie, et reconstruction du canal auditif afin de permettre d’ameliorer l’audition de l’oreille
    Responsable d’une Association, avez vous une fourchette de prix concernant cette intervention ,
    Merci à vous ?

    • Dr Alexandre Marchac

      Dr Alexandre Marchac

      Publié le 23 mars 2020 Répondre

      Bonjour
      non, à ma connaissance, les ORL français ne pratiquent pas cette intervention dont les résultats sont décevants tant sur le plan auditif que sur le plan esthétique. Vous devriez vous rapprocher de l’équipe d’ORL pédiatrique de l’hôpital Necker Enfants Malades qui maitrise bien ce sujet et pourra vous expliquer en détail les avantages et inconvénients. Cordialement.

  • Avatar

    Atakana Lukulu

    Publié le 30 mars 2019 Répondre

    C’est très émouvant et rassurant de savoir qu’on peut retrouver son humanité et non être regardé comme une bête de foire à cause d’un traumatisme…
    Mais comment bénéficier de ces soins lorsqu’on vit en Afrique et qu’on n’est pas un multi-milliardaires mais que sa vie est devenue infernale à cause d’un traumatisme facial déformant tout ? Et tout ça à cause de la guerre?
    Besoin d’aide et d’orientation svp…

    • Dr Alexandre Marchac

      Dr Alexandre Marchac

      Publié le 22 avril 2019 Répondre

      Bonjour,
      Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de l’ambassade de France pour connaitre les différentes organisations humanitaires susceptibles de vous aider.
      Bonne chance

Commentaires

Besoin d'un Diagnostic
Besoin d'un Diagnostic
Prendre RDV sur
Prendre RDV sur