ptose lifting des seins

Le lifting des seins permet de remonter des seins qui tombent, en diminuant ou non leur volume.

Le lifting des seins ou la réduction mammaire (plastie mammaire) peuvent se faire schématiquement dans deux cas:

  1. les seins sont trop volumineux et ils tombent, c’est l’hypertrophie mammaire, et il faut alors faire une réduction mammaire
  2. les seins tombent mais il ne faut pas diminuer leur volume, c’est une ptose mammaire, et il faut alors faire un lifting des seins, aussi appelé cure de ptose mammaire. 

Pour l’une comme pour l’autre, il faut réaliser une plastie mammaire, c’est à dire un remodelage de la peau et des tissus du seins. A de très rares exceptions, des cicatrices seront donc nécessaires, au minimum autour de l’aréole, et le plus souvent une verticale.

La différence tient au fait que dans le lifting des seins (ou cure de ptose), rien n’est enlevé, les tissus sont simplement repositionnés plus haut. En revanche, dans la réduction mammaire, il faut enlever de la glande mammaire, de la graisse et de la peau.

Quelle méthode de plastie mammaire utilisez vous?

Il existe de nombreuses techniques de plastie mammaire, mais schématiquement, il faut recentrer l’aréole, et enlever la glande et la graisse en excès à la partie inférieure du sein. Les méthodes varient selon que l’on scinde ou non l’aréole et la glande mammaire, et selon la manière dont on préserve les vaisseaux et les nerfs du seins. Personnellement, je me suis éloigné de la méthode classiquement enseignée en France (cicatrice en T à pédicule supérieur) car je trouvais que le taux de complications était trop important et que les cicatrices étaient trop longues. J’ai donc évolué vers une technique apprise aux USA, une cicatrice verticale à pédicule médial, qui présente à mon sens de nombreux avantages par rapport à l’ancienne technique:

  • très faible taux de complications
  • cicatrices plus courtes (pas de cicatrice horizontale)
  • l’aréole n’est pas déconnectée de la glande mammaire, les canaux galactophores sont donc intacts, et il est donc possible d’allaiter après une plastie mammaire
  • une meilleure préservation de la sensibilité du mamelon

Je termine souvent cette intervention par une petite lipoaspiration de la partie inférieure et externe du sein pour parfaire la forme, au-dela du sein à proprement parler.

L’hypertrophie mammaire est elle prise en charge par l’Assurance Maladie?

L’hypertrophie mammaire, c’est à dire lorsque le sein est trop volumineux, implique presque toujours un retentissement fonctionnel (douleurs du dos, gêne pour la pratique des sports, difficultés vestimentaires) qui se conjugue à un retentissement psychologique. Ces troubles justifient la prise en charge par l’Assurance Maladie, mais celle-ci à fixé une limite relativement arbitraire pour définir la limite entre ce qui doit être pris en charge (chirurgie réparatrice) et ce qui ne l’est pas (chirurgie esthétique). Cette limite est de 300 grammes de tissu enlevé par sein. Pour vous donner une idée, ceci correspond environ à un petit pamplemousse.

Les cicatrices d’une plastie mammaire sont elles forcement visibles?

ptose cicatrices

Cicatrices de ptose mammaire (patiente 1)
1 an après l’intervention

Malheureusement, dès que l’on fait une cicatrice sur le sein, celle ci se verra pendant plusieurs mois avant de blanchir. Dans de rares cas, on peut diminuer le volume des seins par lipoaspiration uniquement, ce qui ne laisse presque pas de cicatrice, mais ces cas sont très rares. Dans certains cas également, on peut remodeler le sein uniquement avec une cicatrice placée autour de l’aréole, sans verticale, mais encore une fois ces cas sont rares. En effet, chaque patiente est différente et il n’existe pas de technique standard de plastie mammaire pour tout le monde. Il faut savoir adapter sa technique en fonction de l’anatomie. En revanche, ce qui est certain, c’est que les cicatrices finissent pas blanchir, en une douzaine de mois, et je prend un grand soin pour qu’elle soient le plus fines possible.

graphique cicatrisation

 

Est-il possible de faire simultanément une augmentation et un lifting des seins?

Certaines patientes ont à la fois une perte de volume mammaire et une chute du sein (ptose mammaire). Lorsque le mamelon est situé plus bas que le sillon sous-mammaire, une prothèse seule n’est pas suffisante et il faut remodeler le sein en enlevant de la peau. Il est plus difficile de faire simultanément une augmentation mammaire et une mastopexie (lifting des seins). Il est possible de le faire simultanément chez une chez sous-groupe de patientes non-fumeurs, avec une quantité modérée de tissu mammaire et à condition d’utiliser des implants de plus petite taille (moins de 250cc) placés en rétro-pectoral avec une préservation maximale du pédicule central. Dans ces conditions, une augmentation et un lifting des seins peuvent être réalisés dans le même temps et cela peut être fait en toute sécurité.

Les patientes ont donné l’autorisation au Dr Marchac d’utiliser leur photos à condition que leur anonymat soit préservé.

Patiente 1
avant l'intervention

Patiente 1
1 an après une cure de ptose mammaire
(sans prothèses) - les cicatrices ne se
voient presque plus

Patiente 2
avant l'intervention

Patiente 2
3 mois après une cure de ptose
mammaire - les cicatrices sont encore
inflammatoires à ce stade mais ne se
verront plus à 1 an

Patiente 2
avant l'intervention

Patiente 2
3 mois après une cure de ptose
mammaire - les cicatrices sont encore
inflammatoires à ce stade mais ne se
verront plus à 1 an

Patiente 3
avant l'intervention - hypertrophie
mammaire asymétrique avec douleurs
dorsales quotidiennes

Patiente 3
3 mois après une réduction mammaire
asymétrique (-400g à droite, 200 g à
gauche) - les cicatrices sont encore
inflammatoires à ce stade mais ne se
verront plus à 1 an - disparition des
douleurs dorsales

Patiente 3
avant l'intervention - hypertrophie
mammaire asymétrique avec douleurs
dorsales quotidiennes

Patiente 3
3 mois après une réduction mammaire
asymétrique (-400g à droite, 200 g à
gauche) - les cicatrices sont encore
inflammatoires à ce stade mais ne se
verront plus à 1 an - disparition des
douleurs dorsales

Patiente 4
avant l'intervention - hypertrophie
mammaire avec douleurs dorsales
quotidiennes

Patiente 4
3 mois après une réduction mammaire
(-300g par sein) - les cicatrices sont
encore inflammatoires à ce stade mais ne
se verront plus à 1 an - disparition des
douleurs dorsales

Patiente 4
avant l'intervention - hypertrophie
mammaire avec douleurs dorsales
quotidiennes

Patiente 4
3 mois après une réduction mammaire
(-300g par sein) - les cicatrices sont
encore inflammatoires à ce stade mais ne se
verront plus à 1 an - disparition des
douleurs dorsales

  • Objectif: remonter les seins et/ou diminuer leur volume
  • Avant l’intervention: Arrêter le tabac un mois avant l’intervention / Arrêter l’aspirine, les anti-inflammatoires et la vitamine E 10 jours avant l’intervention
  • Anesthésie : générale
  • Durée de l’intervention : 2 heures
  • Retour au domicile : le plus souvent en ambulatoire, parfois le lendemain matin
  • Douleurs: minimes, surtout la première nuit, très bien calmées par les médicaments.
  • Soins particuliers : soutien gorge médical à porter pendant 2 à 4 semaines selon les cas.
  • Retrait des fils : pas de fils à retirer, ils sont résorbables
  • Reprise des activités professionnelles : 3 à 4 jours le plus souvent
  • Reprise des activités physiques : 3 semaines

Liens utiles

Soutien-gorge

http://www.medicalz.com/french/plastic-surgery-breast-S014.htm 

Feuille d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique

Chirurgie de la ptose mammaire Chirurgie de l’hypertrophie mammaire

Le Dr Marchac est spécialisé en chirurgie des seins, et il pratique la réduction mammaire et le lifting des seins, mais aussi la réparation des seins après cancer, et l’augmentation mammaire par prothèses et lipofilling ou injection de graisse. Le Dr Marchac utilise des techniques à cicatrices courtes et verticales. Pour en savoir plus sur les nombreuses méthodes pratiquées par le Dr Marchac, prenez rendez vous dans son cabinet à Paris au 01 47 27 44 31 .

Plus de questions?