blépharoplastieLa chirurgie esthétique des paupières appelée aussi la blépharoplastie permet de supprimer un excès de peau, ou bien des poches, et en réalité souvent les deux.

A quoi sont dues les poches sous les yeux ?

Les « poches sous les yeux » que l’on voit aux paupières inférieures, mais aussi souvent près du nez à la paupière supérieure, sont en réalité des hernies graisseuses. Il s’agit de la graisse située normalement autour de l’oeil, et qui fait coussin pour le protéger des chocs contre l’os de orbite. Avec le temps, lorsque la membrane qui retient cette graisse se distend, elle fait saillie en avant. Chez certaines personnes la membrane (septum) est anormalement faible et les « poches » apparaissent très tôt dans la vie. La graisse des paupières est spéciale, très fine, et très sensible aux variations de l’eau dans l’organisme. Elle peut donc se gonfler et se dégonfler très vite. Ceci explique les variations au cours de la journée. Les crèmes anti-âge ont un effet limité sur cette graisse, et quand elle est là en permanence, seule une opération peut en venir à bout.

Comment faire disparaitre les cernes sous les yeux?

Les cernes sont causées par la descente progressive des tissus mous de la joue, qui démasque le rebord osseux de l’orbite. Cette descente est plus ou moins précoce, et la peau est plus ou moins fine selon les individus, ce qui explique que certaines personnes aient des cernes dès la vingtaine alors que d’autres n’en auront pas avant la quarantaine. Pour traiter les cernes, on peut soit les remplir avec un filler, que ce soit de l’acide hyaluronique ou de la graisse, soit corriger la chute des tissus de la joue. Il faut être prudent avec l’acide hyaluronique dans le cerne, car il peut être responsable d’un oedème de la paupière ou d’une coloration bleutée (effet Tyndall). Seuls les acides hyaluroniques très faiblement réticulés (c’est à dire faiblement hydrophiles) doivent être utilisés dans le cerne. Il faut répéter les injections tous les 6 à 12 mois.

L’injection de graisse est excellente dans le cerne, à condition que la peau ne soit pas trop fine. Environ 70 % de la graisse injectée reste définitivement.

Lorsque le cerne est associé à des poches et/ou un excès de peau qui se manifeste par des rides, une chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie) est l’idéal, car elle permet de tout traiter dans le même temps.

Où sont placées les cicatrices après une blépharoplastie ?

Aux paupières inférieures l’incision se fait juste au-dessous des cils, en prolongeant si besoin légèrement sur le côté dans une ride. On peut alors supprimer ou déplacer la graisse et enlever prudemment l’excédent de peau. Lorsque les « poches » sont marquées et l’excédent de peau minime, il est possible de corriger les hernies graisseuses en passant par l’intérieur de l’oeil, en arrière de la paupière inférieure, au travers de la conjonctive. A la paupière supérieure, on peut enlever l’excès de peau et de graisse par une incision placée juste dans le pli de la paupière et qui devient totalement invisible.
La cicatrice d’une blépharoplastie se trouvera à la partie moyenne de la paupière et sera donc dissimulée quand l’oeil sera ouvert. OEil fermé, elle peut être visible pendant quelques semaines sous forme d’une petite ligne rouge, parfois 3 ou 4 mois, mais le maquillage sera autorisé très vite, 5 jours après l’opération.

Une anesthésie lourde est elle nécessaire pour la chirurgie esthétique des paupières ?

Pour les paupières supérieures uniquement, la chirurgie peut se dérouler sous anesthésie locale. En revanche, si les paupières supérieures et inférieures sont opérées en même temps, il est plus confortable de recourir à une anesthésie mixte, anesthésie locale avec un endormissement bref au moment des piqûres. Pour diminuer le gonflement post-opératoire, je recommande de passer la nuit suivant l’opération à la clinique, car il faut garder le plus possible les yeux fermés et réfrigérés, pour éviter au maximum le gonflement post-opératoire.

Peut on utiliser le LASER pour la blépharoplastie ?

Oui, il est possible d’utiliser un LASER en lieu et place d’un bistouri pour opérer les paupières. Il existe plusieurs types de LASER sur le marché, et leurs propriétés sont différentes en fonction de la longueur d’onde de la lumière générée. Cependant tous les LASER agissent en brûlant la peau. En réalité, le LASER est surtout employé pour la chirurgie du globe oculaire car les résultats sur les paupières sont décevants. En effet, lorsque la peau a été brulée, la cicatrice est souvent plus visible que si elle a été coupée nettement par un scalpel froid. Je préfère donc utiliser un bistouri fin puis une bistouri électronique à très faible température. Les suites opératoires sont plus simples et les cicatrices presque invisibles au bout de quelques jours.

Les patientes ont donné l’autorisation au Dr Marchac d’utiliser leur photos à condition que leur anonymat soit préservé.

Patiente 1
Avant l'intervention

Patiente 1
1 an après une chirurgie des paupières
supérieures et inférieures

Patiente 2
Avant l'intervention

Patiente 2
3 mois après une chirurgie des paupières
supérieures

Patiente 3
Avant l'intervention

Patiente 3
3 mois après une chirurgie des paupières
inférieures et supérieures

 

  • Objectif:  supprimer un excès de peau, ou bien des poches, et en réalité souvent les deux.
  • Avant l’intervention: Arrêter le tabac un mois avant l’intervention / Arrêter l’aspirine, les anti-inflammatoires et la vitamine E 10 jours avant l’intervention / prendre les traitements de l’ordonnance spéciale d’homéopathie et de crèmes pour diminuer les ecchymoses (bleus) et l’œdème (gonflement) 3 jours avant
  • Anesthésie : locale pour les paupières supérieures, locale avec sédation ou générale pour les paupières inférieures
  • Durée de l’intervention : 1 heure
  • Retour au domicile : le jour même pour les paupières supérieures, le lendemain matin si l’on opére les paupières supérieures et inférieures
  • Douleurs: minimes, surtout la première nuit, très bien calmées par les médicaments, puis totalement indolore.
  • Soins particuliers : compresses glacées plusieurs fois par jour et pommade cicatrisante et anti-ecchymose (bleus)
  • Retrait des fils : au 3ème jour après l’intervention, pour que les cicatrices soient invisibles.
  • Reprise des activités professionnelles : 1 semaine
  • Reprise des activités sociales: 15 jours
  • Reprise des activités physiques : 15 jours

Le Dr Marchac est spécialisé en chirurgie du visage et des paupières. Il pratique aussi d’autres interventions tel que le lifting du cou et la rhinoplastie. Vous pouvez contacter son cabinet du 130 rue de la Pompe 75116 Paris au 01 47 27 44 31 ou via le formulaire de contact mis à votre disposition.

Envoyez-nous un mail