Docteur Marchac Chirurgien esthétique et plastique à Paris

Le site mobile sera
accessible prochainement

Rendez-vous sur la version
Desktop et Ipad (mode hozizontal)

Secrétariat ouvert
du lundi au samedi de 8h à 20h

+33 1 47 27 44 31

Diagnostiquez le visage

Vous trouvez que votre visage a changé ces derniers temps, que vous avez l’air fatigué, triste, soucieux ? Que vos joues s’affaissent et brouillent les contours de votre visage ? Le vieillissement de la peau est un processus biologique qui se traduit par plusieurs signes : les rides se creusent, certaines parties du visage perdent en volume, les tissus s’affaissent et parfois s’empâtent. Ces signes apparaissent progressivement au cours de la vie, à un rythme différent selon les individus et en s’associant à des degrés variables. Chez certains, les rides dominent mais le visage reste bien structuré, avec des contours assez nets ; chez d’autres, c’est la perte de volume et/ou l’affaissement qui altèrent les traits.

Le vieillissement cutané dépend de notre patrimoine génétique mais aussi de notre hygiène de vie. La surexposition solaire favorise les rides et les tâches, le tabac accélère le creusement des rides. Le relâchement de l’ovale, l’empâtement et l’affaissement, liés à des altérations des tissus plus profonds (graisse, muscles, ligaments), sont principalement influencés par notre programmation génétique, mais les variations pondérales tout au long de la vie ont aussi un impact. Si vous prenez une dizaine de kilos, votre visage va s’empâter, la peau et les ligaments vont se détendre. Si vous perdez ces kilos, la peau et les ligaments ne retrouvent généralement pas ou pas complètement leur tonicité d’avant. Enfin, la sècheresse cutanée, due à l’atrophie des glandes sébacées et sudoripares, est un autre paramètre du vieillissement qui peut être combattu par des crèmes et, depuis peu, par des produits injectables qui hydratent en profondeur.

Lors de la consultation, j’observe les deux strates qui modèlent un visage : la profondeur et la surface. Grâce à des points repères, je visualise la conformation osseuse, par exemple la forme et la position des pommettes et la façon dont elles supportent la paupière inférieure. Je regarde la symétrie et les proportions du visage en me référant au nombre d’or (à l’aide d’un compas spécifique). En surface, j’examine quelles sont les zones qui se sont affaissées ou détendues, celles qui ont perdu du volume ou sont marquées par des rides ou des plis. Cette connaissance précise du visage est indispensable pour élaborer un plan de traitement personnalisé, dans lequel les gestes de tension, de comblement, de plastie seront finement dosés pour obtenir un résultat qui respecte la singularité des traits et des expressions.

Plus

Les signes de vieillissement du visage

Les rides se creusent avec l’avancée en âge sous l’effet du vieillissement de la peau, des dégâts du soleil ou du tabagisme. Elles se situent pour la plupart aux plis formés par nos expressions. Aujourd’hui, nous disposons de divers traitements pour les atténuer de manière naturelle.

Le visage se creuse et perd du volume à partir de la trentaine, principalement autour des yeux, au niveau des tempes, de la vallée des larmes et des joues. En identifiant ces zones, on peut établir un plan de traitement précis et efficace, comprenant, selon les cas, des injections d’acide hyaluronique ou un lipofilling.

Certaines personnes sont prédisposées à prendre du poids au niveau du visage, un empâtement qui survient généralement en même temps que le relâchement du bas du visage et forme des bajoues. Ces deux signes se corrigent efficacement en chirurgie esthétique.

Avec le temps, sous l’effet d’une détente des muscles, d’un allongement des ligaments suspenseurs et d’un étirement de la peau, les tissus s’affaissent, surtout au niveau des paupières et des bajoues. Ce relâchement peut être corrigé par les techniques de lifting, qui n’ont eu de cesse de se perfectionner ces dernières années, donnant des résultats naturels.

Questions fréquentes posées

Abordez-vous différemment le vieillissement du visage chez un homme ?

Oui. De façon générale, les hommes ne cherchent pas s’embellir, mais plutôt à lutter contre des signes de fatigue. Pour les injections de botox chez un homme, il faut atténuer les rides mais ne pas les supprimer complètement pour conserver des expressions viriles. Pour un lifting, il faut tenir compte de l’implantation de la barbe et camoufler différemment les cicatrices puisque les cheveux sont généralement courts. Dans la partie supérieure du visage, les sourcils sont souvent positionnés un peu plus bas que chez la femme. Il existe des différences morphologiques subtiles, qu’il faut prendre en compte quand on traite un homme pour ne pas « féminiser » son visage.

Comment prévenir le vieillissement du visage et prolonger les effets d’un lifting ?

Tout d’abord des conseils simples pour la peau: se protéger du soleil en appliquant régulièrement une crème solaire, bien hydrater sa peau, ne pas fumer. Faire à l’automne un peeling léger afin d’activer le renouvellement cellulaire. Et puis empêcher la formation des rides négatives et compenser la perte de volume en faisant 1 ou 2 fois par an un traitement d’entretien combinant toxine botulique et acide hyaluronique.