Docteur Marchac Chirurgien esthétique et plastique à Paris

Le site mobile sera
accessible prochainement

Rendez-vous sur la version
Desktop et Ipad (mode hozizontal)

Secrétariat ouvert
du lundi au samedi de 8h à 20h

+33 1 47 27 44 31

Le vieillissement du cou

Les tissus du cou ont tendance à s’affaisser comme ceux du visage, parfois à s’empâter, à se rider et à se plisser horizontalement. On voit également apparaître des plis verticaux qui correspondent à la détente des muscles platysma qui vont de la mâchoire inférieure (mandibule) aux clavicules : avec l’avancée en âge, ces muscles s’organisent en bandes au milieu du cou – les cordes phatysmales –, souvent plus visibles chez les personnes minces. Les muscles du plancher de la bouche, qui soutiennent la langue, peuvent également se détendre, formant une boule sous le menton.

L’affaissement des tissus est souvent mal supportée : le cou fripé et la perte de l’ovale du visage sont des motifs de consultation fréquents chez les femmes à partir de la cinquantaine et jusqu’à un âge avancé, et les hommes commencent également à s’en préoccuper. De nombreuses patientes me disent qu’elles s’accommodent des rides de leur visage, auxquelles elles se sont habituées ou qui ne les gênent pas trop, mais qu’elles ne supportent pas leur cou flétri ou épais. Le lifting est le traitement par excellence de l’affaissement du cou. Ses résultats sont très gratifiants car la redéfinition de l’ovale et de la ligne du cou rejaillit sur l’ensemble du visage, en donnant un coup de jeune sans changer les traits.

Plus

Les signes de vieillissement

Les tissus du cou ont tendance à s’affaisser comme ceux du visage, parfois à s’empâter, à se rider et à se plisser horizontalement.

En cas de surpoids et de prédisposition génétique, la graisse peut s’accumuler au niveau du cou et former un double menton. Le bas du visage se confond alors avec le cou.