Rhinoplastie de symétrisation

L’asymétrie est généralement due à une déviation de la cloison qui sépare les fosses nasales droite et gauche. Elle peut être constitutionnelle, et devenir plus visible à l’adolescence, ou acquise, provoquée par un traumatisme ou, parfois, par une rhinoplastie mal réalisée. Sauf geste de réduction associé, le nez n’est pas modifié, seule l’asymétrie est corrigée.

prendre un rendez-vous

Résultats de la rhinoplastie de symétrisation

Généralités sur la rhinoplastie de symétrisation

En cas de difficultés respiratoires (sensation de nez bouché, ronflements, sinusites à répétition…) associées à la déviation de la cloison nasale, l’intervention peut être partiellement prise en charge par la Sécurité sociale. L’Assurance maladie distingue ainsi la rhinoplastie purement esthétique (sans contribution financière) de la rhinoseptoplastie mixte dont l’objectif est également thérapeutique.

Indications de la rhinoplastie de symétrisation

L’intervention peut être pratiquée à partir de 16-18 ans, lorsque la croissance est achevée. La déviation est plus ou moins étendue, elle peut débuter dans la partie osseuse ou se limiter à la pointe.

Consultation et examens avant la rhinoplastie de symétrisation

La ou les consultations préparatoires permettent de caractériser la déviation nasale, d’évaluer la gêne esthétique et respiratoire et de donner aux patients une idée du résultat final par une simulation sur écran. Un scanner de la face doit être réalisé pour préciser l’origine, l’étendue et la forme de la déviation. Il sert également à justifier une prise en charge en cas de troubles respiratoires associés.

Un rendez-vous avec l’anesthésiste est nécessaire au plus tard 48 heures avant l’intervention, avec un bilan sanguin, pour évaluer les paramètres de coagulation. Il est important d’arrêter de fumer au moins 1 mois l’intervention. Les anti-inflammatoires (dont l’aspirine) doivent être arrêtés dans les 10 jours qui précèdent.

Déroulement de la rhinoplastie de symétrisation

L’intervention se fait sous anesthésie générale et dure 1 à 2 heures selon la complexité des gestes. En général, il est nécessaire de pratiquer une rhinoplastie par voie ouverte pour dégager l’ensemble de la cloison nasale et la redresser en allant des os propres du nez jusqu’au cartilage de la pointe. Le remodelage se fait très progressivement en râpant les os et le cartilage. Des petites attelles sont placées à l’intérieur du nez pour maintenir la cloison en place et faciliter la respiration nasale.

Suites opératoires de la rhinoplastie de symétrisation

  • L’intervention se fait en ambulatoire (sortie le jour même). Vous devez vous reposer pendant une semaine à 10 jours et ne reprendre les activités sportives qu’au bout de 3 semaines (6 semaines pour la plongée sous-marine). Je vous revois régulièrement durant le premier mois pour suivre l’évolution.
  • Vous pouvez être gêné pour respirer par le nez pendant quelques jours, comme lors d’un gros rhume. Dans la majorité des cas, l’intervention n’est pas douloureuse ou très peu. Aujourd’hui, on ne met plus de mèches dans le nez (ce sont elles provoquaient le plus de douleur quand on les enlevait). Les narines restent perméables, mais on place des attelles en silicone pour maintenir la cloison et les muqueuses et faciliter la respiration.
  • Les fils au niveau des ailes du nez ou de la columelle (bande de peau entre les deux narines) doivent être retirés 8 jours après. La cicatrice s’estompe et devient invisible en 2 mois environ.
  • A la fin de l’intervention, le nez est recouvert d’une attelle thermoformée transparente, que j’ajuste si nécessaire quelques jours après et que l’on retire au bout de six à dix jours avec les attelles en silicone (placées dans la cloison nasale). Certains patients ont très peu de traces à ce stade, mais la racine et les côtés du nez peuvent être un peu gonflés et des ecchymoses peuvent assombrir les paupières inférieures. Ces marques s’estompent dans les 3 semaines qui suivent. Vous pouvez camoufler les ecchymoses des paupières (le nez paraît rapidement normal) avec une crème post-traitement légèrement teintée et des lunettes de soleil – prenez un modèle avec pattes d’appui latérales, sans appui sur l’arête nasale.
  • Il faut régulièrement nettoyer les narines avec du sérum physiologique et appliquer une pommade cicatrisante à l’aide d’un Coton-tige.
  • Si on ne voit normalement plus de traces de l’opération après trois semaines, la pointe du nez reste un peu sensible et un peu raide, et il faut six mois à un an pour que tout redevienne normal. Vous revenez alors me voir pour que nous évaluions le résultat définitif.
  • L’exposition solaire est déconseillée pendant les premiers mois. Protégez-vous avec un chapeau et des crèmes filtrant les UV.
  • Après un mois, le nez est aussi solide qu’un nez non opéré, ni plus ni moins. Si vous recevez un choc, il peut se fracturer (comme avant) et la prise en charge se fait comme pour un nez sans rhinoplastie.
  • L’odorat peut être un peu diminué après l’intervention en raison du gonflement des muqueuses, mais il redevient peu à peu normal.

Complications possibles de la rhinoplastie de symétrisation

Une asymétrie résiduelle est possible, liée à la mémoire des tissus.

Contactez le secrétariat

Le secrétariat est ouvert du lundi au samedi de 8h à 20h : +33 1 47 27 44 31
Envoyez un mail tous les jours et 24h/24 : contact@dr-marchac.com

Envoyez un message

Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.
Aucun fichier choisi.

Ajouter un fichier

* Les champs sont obligatoires

Des innovations autorisent des actes moins invasifs qu’autrefois, plus conservateurs, aux suites plus légères. Je dispose d’un micromoteur équipé de petites râpes diamantées qui permet de limer précisément les cartilages et l’os du nez. Il n’y a plus besoin de casser les os du nez. A la fin de l’intervention, je réalise une attelle sur mesure, transparente, qui remplace élégamment les volumineux plâtres et attelles d’antan et accélère la fonte de l’œdème en épousant parfaitement le nez.

Commentaires